Comment préparer la séparation avec doudou ?


En grandissant votre petit s’est attaché à son doudou, c’est devenu pour lui un repère essentiel. Le doudou est le meilleur ami de votre pitchoun, il est donc normal que la séparation soit un moment difficile !

Doit-on vraiment lui retirer son doudou ?

Il n’y a pas de raison pour priver définitivement votre petit de son doudou. Peu à peu, c’est votre enfant qui choisira de s’en séparer de lui-même.

Vous pouvez en revanche lui apprendre très tôt que doudou reste à la maison (ça peut vous éviter des SOS doudous perdus !), voire petit à petit qu’il reste au lit.

Ce sera un bon moyen pour que votre enfant apprenne à dire au revoir, pour qu’il acquière des repères : le matin, avant de partir, il pourra faire un dernier petit bisou à doudou, lui dire « Au revoir, bonne journée et à ce soir ! » Ce que vous ferez quelques temps après, en le laissant à la crèche, chez la nourrice ou à l’école.

En général, la séparation se fait entre 3 et 5 ans, mais certains décident de s’en séparer que bien plus tard !

Parfois l’enfant n’a pas besoin d’avoir son doudou avec lui, mais il a besoin de savoir où il est, il faut qu’il sache où le trouver s’il ressent le besoin de l’avoir avec lui.

Si vraiment vous ne parvenez pas à laisser doudou à la maison, vous pouvez le laisser dans son sac ou son cartable, sur une étagère ou sur la table par exemple. Il sera rassuré à l’idée de savoir qu’il n’est pas loin.

À quel moment votre enfant ne ressent-il plus le besoin d’avoir un doudou ?

On observe que la séparation se fait le plus souvant quand :

  • Le langage lui permet d’exprimer ses désirs, ses humeurs et ses craintes. Il peut donc vous expliquer ce dont il a besoin.

  • Il comprend son entourage et appréhende mieux son environnement. Il est plus sûr de lui et a donc moins besoin d’être rassuré.

  • Il est à l’école, avec les copains, qu’il fait du sport, des activités... tout cela lui fait oublier le besoin d’avoir son doudou.

Une fois que doudou devient plus un vieil ami qu’un compagnon du quotidien, gardez le précieusement pour qu’il garde le plaisir de le serrer contre lui de temps en temps. On sait combien cette sensation reste agréable, même lorsque l’on est déjà adulte, le doudou a le pouvoir magique de réveiller en chacun de nous cette douceur de l’enfance :-)

jeudi 26 juin , 2014

SOS doudou perdu ! Menez l’enquête avec notre outil de recherche »

Les derniers articles